L’agroalimentaire, un besoin fort de passer à l’ère connectée

Recevez la newsletter Moovapps
Partager sur linkedin
Partager sur twitter

La transformation digitale s’impose comme une évidence à l’ensemble des secteurs du Retail. Bien sûr, l’agroalimentaire, dont les achats constituent le quotidien de toutes les catégories d’acheteurs, ne pouvait pas faire exception à cette règle connectée. Mais à quels enjeux les professionnels de l’industrie alimentaire sont-ils confrontés ? En quoi la transition numérique est-elle une réponse pertinente ? Quelles techniques, pour quels métiers ? Faisons le point !

La nécessité de bien contrôler la DN

En GMS (Grande et moyenne surface), le contrôle de la distribution numérique (DN) est un impératif pour s’assurer d’une présence efficace des produits en magasin. Rappelons tout de même que cet indicateur du pourcentage de points de vente dans lesquels un produit est présent se calcule de la manière suivante :
Nombre de magasins présentant le produit / Nombre de magasins présentant la catégorie du produit x100.
Or, ce contrôle de la DN nécessite une fine connaissance de son réseau de distribution. Il nécessite de manipuler un certain volume de données. Lesquelles ne sont pas toujours faciles à appréhender.

DV, relevés linéaires… la data omniprésente

En parlant de données, les professionnels du secteur de l’agroalimentaire doivent aussi calculer la distribution valeur (DV), laquelle prend en compte le poids des magasins et permet de savoir si le produit est distribué au bon endroit. Les commerciaux doivent également procéder à des relevés de linéaires, une opération de terrain compilant des informations relatives à la présence de leur marque et à celle de leurs concurrents.
Bref, la donnée est au cœur du secteur agroalimentaire contemporain. Un enjeu moderne (selon une étude réalisée par Accenture en 2016, près de 14% des ventes perdues sont directement liées à l’exécution inefficace des activités en point de ventes, que ce soit à cause d’un manque de visibilité ou d’un manque de stock) auquel la transition digitale se doit de répondre !

L’automatisation par la transformation des process

Car la transformation numérique, au-delà de la prise de nouvelles habitudes pour les commerciaux, c’est une promesse : celle d’une efficacité retrouvée grâce à l’adoption des bons outils. Ceux-ci vont permettre, en mode connecté ou déconnecté, de rendre plus rapide et plus facile le contrôle de la distribution numérique, de la collecte des données à leur exploitation. Ils vont permettre de gérer les relevés linéaires et les enquêtes de terrain, notamment en supprimant l’étape fastidieuse de la ressaisie des données : une tablette suffit, nul besoin pour le commercial, en revenant, de rentrer (avec le risque d’erreur que cela comporte…) dans un logiciel les informations trouvées en point de vente !
Enfin, grâce à la production d’une vision à 360 degrés des clients, les outils connectés peuvent aider l’industrie agroalimentaire à optimiser la distribution valeur. En effet, mieux informés, les commerciaux peuvent concentrer leurs efforts sur les bons magasins !

Un bonus : la gestion des opérations commerciales

Citons, enfin, un autre besoin fort du secteur de l’agroalimentaire : la gestion des opérations commerciales. Quels produits ont le plus fonctionné ? Auprès de quelle cible ? Sur quel volume ? En réponse à quelles attentes de la part des commerciaux ?
Sans produits connectés, les réponses à toutes ces questions s’obtiennent au prix de longues enquêtes de terrain et analyses des résultats financiers. Avec la transition digitale, elles s’agrègent automatiquement, via des indicateurs hiérarchisés et des statistiques commerciales précises. De quoi prendre les bonnes décisions pour de futures opérations pleines de ROI…

La transformation numérique est la clé d’une efficacité retrouvée dans le secteur de la distribution de produits Food and Beverage. Vous souhaitez en savoir plus ? Consultez le top 5 des fonctionnalités des outils connectés pour ce secteur !

Ces articles pourraient vous intéresser

Abonnez-vous à la newsletter Moovapps et recevez tous les mois les dernières tendances, astuces et bonnes pratiques !