B.A.-BA : le beacon dans l’industrie 4.0

Recevez la newsletter Moovapps
Partager sur linkedin
Partager sur twitter

La technologie beacon permet, dans le monde industriel, de mieux gérer les flux internes, d’optimiser la maintenance et d’assurer une meilleure traçabilité. Mais ce n’est pas tout : elle permet également une meilleure protection des biens et des marchandises. Comment fonctionne-t-elle ? Quelle est sa place dans la maintenance connectée et l’industrie 4.0 ? Moovapps vous explique tout ce qu’il y a à savoir sur le sujet !

 

Qu’est-ce qu’un beacon industriel ?

Un beacon (un mot anglais signifiant « balise ») se présente sous la forme d’une balise, d’un émetteur sans fil de quelques centimètres de diamètre, capable de communiquer – sans fil, donc – avec d’autres périphériques, que ce soit un ordinateur, un smartphone ou une tablette. Pour cela, il se base sur la technologie BLE, pour Bluetooth Low Energie.

Un beacon n’émet pas de signaux en continu : c’est le principe du BLE. Il dispose ainsi d’une autonomie pouvant atteindre 20 ans. Il va envoyer des données à intervalles réguliers dans sa zone de diffusion. Celles-ci vont être captées par un ou plusieurs appareils, analysées puis réutilisées et, si besoin, transformées en action déterminée à l’avance.

 

Les principaux avantages de la technologie beacon- faible consommation
Les principaux avantages de la technologie beacon - développements faciles
Les principaux avantages de la technologie beacon - maintenance aisée
Les principaux avantages de la technologie beacon

Un marché en développement depuis 2013

La technologie beacon est encore relativement récente : elle a été véritablement lancée en 2013 par Apple, avec son iBeacon. Celui-ci n’était pas encore un « objet », une balise à proprement parler, mais plutôt un format de trame de données, permettent de communiquer avec des périphériques iOS.

L’AltBeacon, en open-source, et l’Eddystone, créé par les équipes de Google, ont pris le relais respectivement en 2014 et 2015 et lancé le mouvement. Tant et si bien qu’il existe aujourd’hui plus de 50 fabricants de beacons, et des milliers d’applications mobiles !

 

Un marché gargantuesque en vue

33,7 milliards de dollars : c’est ce que devrait représenter, d’après une étude sortie au début de l’année 2020 et réalisée par Report Monitor, le marché du beacon en 2025. Le nombre d’appareils déployés devrait par ailleurs tripler tous les ans d’ici là, notamment grâce au marché industriel, en pleine expansion.

 

Le beacon, support de la maintenance prédictive

S’il a d’abord servi dans le Retail, pour faire parvenir aux clients des messages promotionnels via leurs smartphones, le beacon prend aujourd’hui toute sa place dans l’industrie 4.0, telle qu’elle se développe actuellement. Ainsi, il sert notamment dans la maintenance prédictive, en communiquant des informations sur l’état des machines et des appareils et en collectant des informations comme la température, les vibrations, le nombre de pièces produites. Il aide ainsi les professionnels du secteur à anticiper les pannes et à réduire les temps d’indisponibilité des machines, ce qui permet de maintenir des cadences de production continues, sans « cassure » en raison d’une pièce à remplacer en urgence.

 

Deux autres exemples d’utilisation du beacon dans l’industrie

Le beacon ne se limite pas à permettre la maintenance prédictive industrielle. Elle sert aussi à identifier automatiquement des équipements, par exemple pour déterminer avec précision les flux de marchandise, du départ de l’entrepôt à l’arrivée chez le client. Il peut aussi contribuer à gérer et faciliter les accès aux sites industriels, sans badge d’entrée, en l’associant aux technologies RFID. Le smartphone devient alors un support d’identification, détecté, sans avoir à être présenté, à proximité des portes sécurisées. Ce qui permet, également, de mieux préserver le secret industriel en empêchant le prêt non-autorisé de badges.

Le beacon est l’un des composants de l’industrie 4.0 et de la transformation numérique de ce secteur historique. Vous souhaitez donner un nouvel élan à vos usines en digitalisant, par exemple, la maintenance ? Contactez les équipes de Moovapps !

Moovapps permet de répondre à toutes les problématiques de l’entreprise : découvrez la démarche TNGV que nous avons créée !

Qu’est-ce qu’un beacon ?

Un beacon est une balise, capable de communiquer sans fil avec d’autres périphériques (ordinateur, smartphone, tablette…), basé sur la technologie Bluetooth Low Energie (BLE). Il est capable de fournir de nombreux types d’informations, en fonction de sa programmation.

Quand sont apparus les beacons ?

Le premier beacon en tant qu’objet physique est lancé en 2014. Un an plus tôt, cependant, Apple avait lancé l’iBeacon, qui constituait les bases de cette technologie et était plutôt une trame de langage informatique.

L’usine du futur est-elle une usine sans collaborateurs ?

Non ! Si l’on a longtemps craint que l’usine 4.0, à cause des robots, rende l’emploi de personnes « réelles » inutiles, on sait aujourd’hui que ce n’est pas le cas. Elle demande, en revanche, des compétences nouvelles et différentes aux collaborateurs.

Ces articles pourraient vous intéresser

Abonnez-vous à la newsletter Moovapps et recevez tous les mois les dernières tendances, astuces et bonnes pratiques !

Restons en contact : abonnez-vous au blog Moovapps !