B.A.-BA : la mise en place d’une maintenance préventive

Recevez la newsletter Moovapps
Partager sur linkedin
Partager sur twitter

Un plan de maintenance préventive permet d’assurer la qualité de la production industrielle en anticipant les pannes, ce qui permet d’améliorer, en fin de compte, la satisfaction des clients. Mais comment mettre en place un tel plan ? Quels en sont les avantages ? A quoi faut-il être attentif ? Pas de panique : les équipes de Moovapps vous expliquent tout !

 

Les avantages de la maintenance préventive

Si de nombreuses entreprises industrielles se lancent dans des plans de maintenance préventive, c’est parce que cette dernière présente de nombreux avantages. On citera notamment :

  • une réduction du nombre de pannes sur la durée de vie totale d’une machine, laquelle s’en trouve augmentée ;
  • une réduction des temps d’arrêt des machines, que ce soit pour des pannes ou pour des opérations de remplacement de pièces ;
  • une amélioration globale de la sécurité au sein de l’entreprise, avec ses effets sur la gestion des risques en interne ;
  • une amélioration de la production, qui n’est plus « gênée » par les pannes et les arrêts imprévus
40%
Selon une étude du cabinet McKinsey, la maintenance prédictive permettra aux entreprises d’économiser 630 milliards de dollars d’ici 2025. Cela représente une réduction des coûts de maintenance de 10 à 40 % !

 

Créer et mettre en place un plan de maintenance préventive

Les opérations de maintenance intégrées au plan préventif doivent répondre à trois exigences. L’applicabilité, c’est-à-dire son potentiel de mise en place au sein des process de l’entreprise tout d’abord. L’efficacité, si elle permet de réduire le taux de panne ensuite. La profitabilité, si elle contribue à améliorer la production, c’est-à-dire si le retour sur investissement se fait sentir rapidement !

Le plan de maintenance préventive de l’entreprise repose notamment sur la périodicité des interventions. Cette périodicité se définie selon deux dimensions :

  • les recommandations du constructeur ;
  • l’historique, à machine égale ou équivalente, des pannes.

Ainsi, on le voit, la périodicité est loin d’être une valeur fixe : elle doit évoluer en fonction des retours des équipes chargées de la maintenance, et des recommandations des constructeurs. C’est pourquoi le plan de maintenance préventive doit être mis à jour en continu !

 

Intégrer des outils de mesure

Dans un plan de maintenance préventive, il existe un « chef d’orchestre » : l’outil GMAO (Gestion de maintenance assistée par ordinateur). Celui-ci doit intégrer une multitude de données récoltées sur les machines, de plusieurs sortes :

  • analyse des vibrations ;
  • thermographie ;
  • mesure de l’usure ;
  • ampérage ;
  • examens non-destructifs…

Et pour récolter ces données, il convient d’adopter des beacons, des petites balises connectées qui envoient en permanence de la data au système d’information. Elles seront alors mises en perspective avec des historiques d’interventions et un inventaire de pièces détachées, pour définir la pertinence d’une opération de maintenance !

 

7 étapes de base pour la maintenance préventive

In fine, la maintenance préventive va permettre de réaliser 7 opérations, qui peuvent être effectuées sans plan dédié mais gagne avec cela une toute nouvelle efficacité : le test des machines, le calibrage des lignes de production, l’inspection des appareils, l’ajustement des process, l’alignement sur les objectifs et l’installation de nouvelles pièces et/ou de pièces de rechange. De quoi améliorer grandement la productivité globale de l’activité industrielle !

 

70%
Toujours selon le cabinet McKinsey, la maintenance prédictive réduit de 70% le risque de panne !

 

Vous souhaitez lancer la transformation numérique de vos process industriels, et notamment de la maintenance ? Contactez les équipes de Moovapps !

Moovapps permet de répondre à toutes les problématiques de l’entreprise : découvrez la démarche TNGV que nous avons créée !

Qu’est-ce qu’une maintenance préventive ?

L’expression « maintenance préventive » désigne le remplacement, la révision, la réparation ou la réfection d’un élément d’une machine, et ce avant même que la panne ne se produise. Il s’agit d’une dimension incontournable de la transformation numérique dans l’industrie.

Pourquoi se mettre à la maintenance préventive ?

La maintenance préventive, rendue possible par les outils connectés, permet aux entreprises industrielles d’éviter au maximum les pannes et les imprévus. Grâce à elle, la production se fait en continu, sans arrêts. Au bout du bout, c’est la satisfaction client qui s’améliore !

Que peut rapporter la maintenance préventive ?

La maintenance préventive aide à améliorer les résultats financiers de l’entreprise. Ainsi, selon une étude réalisée par le cabinet McKinsey, elle permettra aux entreprises d’économiser quelque 630 milliards de dollars d’ici 2025. Soit une réduction des coûts de maintenance de l’ordre de 10 à 40 % !

Ces articles pourraient vous intéresser

Abonnez-vous à la newsletter Moovapps et recevez tous les mois les dernières tendances, astuces et bonnes pratiques !

Restons en contact : abonnez-vous au blog Moovapps !