Mener un projet de transformation numérique avec succès : étape 4, l’humain et la formation

Recevez la newsletter Moovapps
Partager sur linkedin
Partager sur twitter

Vous avez avancé dans votre projet de transformation digitale ? Réalisé un audit, analysé les besoins, décidé des solutions et tout mis en place pour bien gérer vos données ? Il est largement temps de s’intéresser à l’étape suivante (qui peut cependant être menée conjointement à l’analyse des besoins) : la formation des collaborateurs et le travail sur l’aspect humain de cette évolution de l’environnement professionnel. Voilà qui tombe bien : c’est le sujet de ce chapitre de notre dossier consacré à la meilleure méthode pour mener un projet de transformation numérique !

 

La transformation digitale est avant tout une transformation humaine et non une transformation technologique.

Éric Chaniot, Chief Digital Officer & Senior Vice President – Michelin

 

Un préalable : l’acculturation

Combler le fossé culturel : voilà bien le premier enjeu de la transformation numérique de l’entreprise lorsque l’on se concentre sur les collaborateurs. En effet, tout le monde n’a pas le même niveau d’aisance face aux outils digitaux. Et ce n’est pas uniquement une question d’âge : on voit parfois des salariés très expérimentés donner une leçon à de jeunes loups tout juste sortis d’école de commerce !

Ainsi, il est de votre responsabilité de donner une vision claire et partagée de la stratégie de l’entreprise en matière de numérique. Mais aussi et surtout d’aider les collaborateurs les moins avancés à maîtriser les termes et expressions qu’ils seront amenés à croiser pendant leur « voyage digital ». Plateforme e-learning, MOOC, distribution d’un lexique, échange sur les enjeux… toutes les méthodes sont bonnes pour que l’ensemble des salariés monte dans le train de la transformation numérique !

 

62%
62% des collaborateurs, interrogés par CapGemini dans une étude intitulée « The Digital Culture Challenge » réalisée en 2018, pensent que le changement de culture est le premier frein à la transformation numérique.

 

Un impératif : la formation

Bien sûr, aider les collaborateurs à s’approprier les enjeux de la transformation numérique, ce n’est pas uniquement combler un vide culturel – s’il existe. Il convient également de les former à l’utilisation des outils. Sur une journée, deux jours, une semaine, en interne, en externe… tout dépend, bien sûr, de l’ampleur du changement et du niveau « de base » des collaborateurs !

En interne, vous pouvez aussi vous appuyer sur des « Digital Champions », des salariés particulièrement à l’aise avec les outils numériques, qui feront office de « référents » pour les collaborateurs qui ont le plus besoin de formation. Dans l’idéal, il faut que ces derniers disposent d’un accès anticipé aux outils déployés, afin d’être en mesure de répondre à toutes les questions qui se poseraient au sein de l’entreprise. Peut-être faut-il, dès lors, les intégrer au process de sélection des solutions ?

Un incontournable : l’atelier

Normalement, à cette étape, vous avez choisi votre plateforme collaborative et les applications qui y seront attachées. Vous savez donc ce qui va arriver entre les mains de vos collaborateurs !

Dès lors, pourquoi ne pas organiser des ateliers, en présence, si possible de représentants de l’éditeur des solutions professionnelles sélectionnées ? Cela vous permettrait en effet de veiller à ce que la prise en main des outils se fasse dans les meilleures conditions, et à ce qu’aucune question -notamment des Digital Champions évoqués plus haut – ne reste sans réponse. C’est par exemple ce dont a bénéficié SOCAPS, qui a choisi Moovapps pour sa démarche de transformation numérique à grande vitesse !

Un bonus : le recrutement de nouveaux talents

N’oubliez pas qu’une entreprise plus agile, plus digitale, c’est aussi une entreprise plus attractive. Il vous est donc possible de communiquer sur votre démarche de transformation numérique pour attirer de nouveaux talents !

Vous pourrez ainsi, au choix :

  • Faire entrer ces Digital Champions qui viendraient à vous manquer ;
  • Séduire des talents issus d’une concurrence qui n’a pas encore lancé sa démarche de transformation numérique ;
  • Inciter les collaborateurs déjà à l’aise avec le digital à rester, voyant que l’entreprise se renforce à ce niveau ;
  • Aller conquérir de nouveaux marchés, en allant plus vite grâce au numérique…

Vous avez choisi vos nouveaux outils, formé vos collaborateurs et commencé le déploiement de vos solutions rendues possibles par la transformation numérique ? Il va falloir penser à la mesure de vos résultats. C’est justement l’objet du prochain chapitre de notre dossier !

Moovapps permet de répondre à toutes les problématiques de l’entreprise : découvrez la démarche TNGV que nous avons créée !

C’est quoi, l’acculturation au numérique ?

L’acculturation au numérique, c’est un processus d’adaptation d’un collaborateur à la culture numérique, étant sous-entendu que celui-ci ne se l’était pas encore appropriée. Il s’agit d’une démarche incontournable pour permettre la réussite d’une démarche de transformation numérique.

S’acculturer au numérique, est-ce uniquement apprendre de nouvelles notions ?

Non ! Le phénomène numérique est en constante évolution, et des innovations sont proposées chaque jour. Dans l’acculturation au digital, il est ainsi essentiel d’apprendre de nouveaux réflexes, permettant de considérer que rien n’est jamais définitif dans le domaine numérique – et donc qu’il faut se former en permanence, et rester en veille.

Les entreprises les plus digitalisées sont-elles plus attirantes pour les collaborateurs ?

Oui. Selon une étude réalisée par Bpifrance, la transformation numérique est une mesure efficace pour attirer de nouveaux talents, ceux capables d’aider à conquérir de nouveaux marchés. C’est notamment le cas pour les collaborateurs les plus jeunes.

Ces articles pourraient vous intéresser

Abonnez-vous à la newsletter Moovapps et recevez tous les mois les dernières tendances, astuces et bonnes pratiques !