Acculturation des collaborateurs au numérique

C’est quoi, l’acculturation au numérique ?

L’acculturation au numérique, c’est un processus d’adaptation d’un collaborateur à la culture numérique, étant sous-entendu que celui-ci ne se l’était pas encore appropriée. Il s’agit d’une démarche incontournable pour permettre la réussite d’une démarche de transformation numérique.

À quel rythme faut-il former ses collaborateurs ?

Cela dépend ! Dans l’idéal, il faut former ses collaborateurs à chaque fois qu’une nouvelle solution est déployée dans l’entreprise, ou qu’une mise à jour importante est proposée. Il ne faut cependant pas oublier que l’acculturation dépasse la simple formation : c’est toute une veille qui doit être organisée pour faire monter en compétences les collaborateurs.

Peut-on « finir » une acculturation ?

Pas vraiment. Le secteur des nouvelles technologies est en mouvement constant. De fait, l’acculturation permet surtout d’apprendre aux collaborateurs de nouveaux réflexes, ceux qui permettent de se tenir toujours au courant des nouveautés.

Quelle est la différence entre acculturation et apprentissage ?

Si ces deux notions sont liées, elles n’ont pas la même portée. L’apprentissage, c’est le fait d’apprendre à se servir d’un nouvel outil ou de maîtriser une nouvelle notion. L’acculturation va plus loin, puisqu’il s’agit de faire évoluer la manière de penser d’un collaborateur pour créer une aisance naturelle avec le digital.

S’acculturer au numérique, est-ce uniquement apprendre de nouvelles notions ?

Non ! Le phénomène numérique est en constante évolution, et des innovations sont proposées chaque jour. Dans l’acculturation au digital, il est ainsi essentiel d’apprendre de nouveaux réflexes, permettant de considérer que rien n’est jamais définitif dans le domaine numérique – et donc qu’il faut se former en permanence, et rester en veille.