Industrie 4.0

Qu’est-ce que l’industrie 4.0 ?

L’industrie 4.0 regroupe tout ce qui relève de l’« usine du futur ». Il s’agit d’une industrie qui a adopté des outils et objets connectés pour maximiser son efficacité et réduire les risques de pannes.

L’usine du futur est-elle une usine sans collaborateurs ?

Non ! Si l’on a longtemps craint que l’usine 4.0, à cause des robots, rende l’emploi de personnes « réelles » inutiles, on sait aujourd’hui que ce n’est pas le cas. Elle demande, en revanche, des compétences nouvelles et différentes aux collaborateurs.

Quelle est la place du robot dans l’usine du futur ?

Elle est centrale, mais l’usine du futur n’est pas uniquement une usine « peuplée » de robots. L’expression désigne également les divers capteurs utilisés, les solutions digitales, ou encore les compétences nouvelles des collaborateurs !

Qui a théorisé le concept de l’industrie 4.0 ?

Personne ! Si de grands penseurs et entrepreneurs (Ford, Taylor…) ont à eux seuls qualifié et défini les précédentes révolutions industrielles, celle qui donne vie à l’usine du futur n’a – pour l’instant – pas fait l’objet d’un ouvrage de référence. Elle s’est imposée petit à petit, comme une évidence, au gré des innovations et des interconnexions dans les usines.

Qui sont les pionniers, en France, de l’usine du futur ?

En France, des sociétés comme Fives, Schneider Electric, Dassault Systèmes, Siemens, Mecachrome Atlantique, Airbus Group, Bosch Rexroth, SNCF ou encore Metron, peuvent être considérées comme des pionnières de l’usine du futur. Dès 2007, elles cherchaient à intégrer un peu de web à leurs lignes de production !