Impression 3D : quelle place dans l’industrie ?

Recevez la newsletter Moovapps
Partager sur linkedin
Partager sur twitter

L’impression 3D, voilà bien un procédé dont on entend parler depuis quelques années déjà. Au point de voir certaines entreprises s’équiper d’une telle machine, avant même de savoir ce qu’ils pourront en faire ! Heureusement, ce genre d’attitude vis-à-vis de l’impression 3D reste minoritaire. Ainsi, dans l’industrie, les débouchés sont réels et concrets. Moovapps vous explique tout !  

Qu’est-ce que l’impression 3D ?

Commençons par bien définir ce dont nous allons parler dans cet article. L’impression 3D, également connue sous le nom de « fabrication additive », est une technologie qui consiste à assembler différentes couches de matériaux pour obtenir une pièce finie. Elle repose, au-delà de la machine servant à imprimer bien sûr, sur l’utilisation d’un logiciel de modélisation performant. Concrètement, avec l’impression 3D, l’objet tel qu’il a été modélisé va être constitué petit à petit en assemblant des milliers de couches, à l’aide d’une minuscule buse de haute précision. Théoriquement, même si cela dépend forcément de la qualité de l’imprimante 3D, il est possible de réaliser n’importe quel objet, même complexe, avec la fabrication additive : un vélo complet, une pièce de machinerie, des couverts en plastique, un organe artificiel…  

Avantages et inconvénients de l’impression 3D

L’impression 3D appliquée au secteur industriel présente de nombreux avantages :

  • Elle permet de réaliser différentes pièces, avec une précision extrême pour les imprimantes 3D les plus performantes ;
  • Les pièces produites sont strictement identiques les unes aux autres, éliminant donc les problèmes potentiels liés à l’intervention humaine ;
  • Il est possible de lancer rapidement une production, en interne, sans avoir à passer par un appel d’offres et/ou une externalisation des moyens de fabrication ;
  • Une fois le matériel acheté, les coûts de production restent relativement faibles, ce qui permet d’espérer un retour sur investissement assez rapide.

Restent néanmoins quelques inconvénients de l’imprimante 3D. Cette technologie impose, en effet, de maîtriser convenablement les logiciels de création d’objets en trois dimensions. De plus, elle impose un investissement initial qui n’est pas à la portée de toutes les PME. Enfin, elle peut augmenter l’impact de l’entreprise sur l’environnement, en augmentant le nombre de déchets produits.  

20%
Selon une étude réalisée par le cabinet Xerfi, le marché de l’impression 3D est en croissance moyenne annuelle de 20% depuis 2014. Il devrait atteindre, cette année, la bagatelle de 4,5 milliards d’euros.
 

Du prototypage à la maintenance…

Mais alors, quelle est la place de l’impression 3D dans l’industrie ? Bien sûr, son rôle le plus naturel est celui qui consiste à aider les services R&D à créer des prototypes. En effet, avec une imprimante en trois dimensions, il est facile de créer de nouveaux objets, d’en modifier les plans sur un logiciel, puis de voir les effets de ses modifications sur les prototypes. De plus, l’impression 3D représente une réelle aide à la communication, entre les services et auprès des investisseurs. Il est ainsi possible de concevoir rapidement un prototype pour le présenter à toutes les personnes impliquées dans le projet. Par ailleurs, l’impression 3D facilite la maintenance. Il est possible de créer en 3D rapidement et facilement, à partir de plans communiqués par le fournisseur, une pièce de rechange, à même de remplacer une autre qui serait défectueuse. Combinée à la maintenance prédictive, cette technologie assure à l’entreprise industrielle une disponibilité maximale de l’appareil de production !  

…. à la fabrication personnalisée

L’impression 3D peut aussi permettre aux industriels de proposer des produits personnalisables, reposant sur une base commune et des éléments pouvant être choisis par le client. Des constructeurs automobiles, par exemple, ont proposé à leurs clients de personnaliser certains éléments (jantes, plastiques intérieurs…) de leurs véhicules. Résultat ? Les équipes commerciales disposent de nouveaux arguments à présenter à leurs prospects. Les ventes augmentent, sans créer de difficultés au niveau de la production. La satisfaction des clients s’envole, et les recommandations également !  

 

L’impression 3D est l’une des nombreuses concrétisations de la transformation numérique appliquée au secteur industriel. Vous voulez en savoir plus sur le sujet ? Contactez les équipes de Moovapps ! Moovapps permet de répondre à toutes les problématiques de l’entreprise : découvrez la démarche TNGV que nous avons créée !  

Qu’est-ce que l’impression 3D ?

L’impression 3D, également appelée fabrication additive, est une technologie permettant la création d’objets par empilement de couches successives. Ces objets doivent au préalable avoir été créé dans un logiciel de conception assistée par ordinateur.

Quels sont les avantages de l’impression 3D ?

L’impression 3D permet de réaliser rapidement et facilement des objets, avec un niveau de précision pouvant être assez poussé. Elle permet ainsi de se passer de prestataires externes et d’internaliser une production.

Quelles sont les applications de l’impression 3D dans l’industrie ?

L’impression 3D est précieuse pour les équipes de R&D, qui pourront créer facilement des prototypes, pour la maintenance, puisque permettant de créer des pièces de rechange, et pour les équipes commerciales, puisqu’elle aide à personnaliser les objets produits.

Ces articles pourraient vous intéresser

Abonnez-vous à la newsletter Moovapps et recevez tous les mois les dernières tendances, astuces et bonnes pratiques !

Restons en contact : abonnez-vous au blog Moovapps !