Industrie : comment favoriser l’innovation ?

Recevez la newsletter Moovapps
Partager sur linkedin
Partager sur twitter

Grâce à la transformation numérique, le secteur industriel a toutes les clés en main pour innover. Ce n’est pas pour rien que l’on parle d’industrie « 4.0 » ! Mais comment profiter des outils digitaux pour propulser de nouvelles idées, offrant une efficacité nouvelle, un meilleur rendement des machines et, in fine, un chiffre d’affaires plus important ? C’est ce que nous allons voir tout de suite !

 

La digitalisation de la relation fournisseur

La première « méthode » pour favoriser l’innovation dans le secteur industriel concerne… la relation avec les fournisseurs. En effet, en digitalisant celle-ci, en plus de réduire les coûts, vous serez en mesure de dématérialiser la documentation et les échanges.

Résultat ? La relation entre votre entreprise industrielle et vos fournisseurs gagne en agilité. Les informations circulent plus vite. Les éventuelles actions correctrices sont menées en un temps record. De nouvelles idées émergent plus vite, plus prometteuses encore. Et elles peuvent se mettre en place avec rapidité, en supprimant l’inertie inévitable lorsque deux sociétés travaillent ensemble sans partage dématérialisé de la documentation technique.

 

Le décloisonnement des bureaux d’études

Souvent séparé du reste de l’organisation, le bureau d’étude n’en est pas moins le centre névralgique de l’innovation dans le secteur industriel. C’est en effet à lui que revient la tâche de trouver de nouvelles solutions, produits et process, pour maximiser l’efficacité de l’entreprise et de ses clients !

Ainsi, avec la transformation numérique, et afin de favoriser l’innovation, il est capital de décloisonner le bureau d’études en créant de nouveaux canaux de communication, que ce soit avec les commerciaux, les clients et les fournisseurs. Pour cela, l’adoption d’une plateforme de partage de documentation technique constituera un excellent point de départ : n’importe quel acteur impliqué pourra ainsi venir chercher directement l’information voulue dans les logiciels de CAO.

Il sera également possible d’adopter une solution de publication web de documents 3D provenant des logiciels de CAO : ainsi, l’innovation pourra facilement être partagée auprès des autres collaborateurs, lesquels pourront faire des retours et, ainsi, être force de proposition en la matière.

 

Le numérique révolutionne notre bureau d’étude en nous aidant à réduire nos temps d’étude, en avant-projet comme pour la réalisation de nos machines de tous les jours, à mieux standardiser nos machines, à retrouver facilement l’intégralité de nos données pour gagner en efficacité

Frédéric Legendre, Responsable du Bureau d’Etudes – Armand Moulet

 

Une gestion proactive de la maintenance

La digitalisation de la maintenance n’est pas une option, pour toute industrie qui souhaite favoriser l’innovation. En effet, grâce à cette démarche, le nombre des pannes est réduit, tout comme leur fréquence. Les techniciens savent exactement quand ils doivent intervenir, ce qu’ils doivent changer, et combien de temps leur intervention produira son effet. Le rythme de production est plus régulier, en l’absence d’interruptions, ce qui augmente de fait la satisfaction des clients.

Résultat ? Les équipes (dont les techniciens) peuvent se concentrer sur autre chose que sur la résolution de pannes. Ils peuvent proposer de nouvelles idées. Lorsqu’ils interviennent, ils peuvent débusquer de nouvelles sources d’efficacité.

 

Les outils numériques permettent de retirer des démarches fatigantes et pas très intéressantes, pour se consacrer uniquement à l’essentiel.

Raoul Roth, PDG – Ecodis Kingspan Light + Air

 

Une maîtrise totale de la Qualité

On le sait : la capacité d’améliorer continuellement le management de la qualité constitue l’assurance d’une certaine capacité d’adaptation à de nouvelles normes et demandes formulées par les clients. Mais l’adoption d’une solution de gestion digitalisée de la Qualité dans le milieu industriel permet aussi d’innover.

En effet, grâce à cette démarche, vous serez en mesure de vous montrer réactif face aux demandes des clients, et pourrez ainsi innover s’agissant des produits proposés : suggestions des utilisateurs, problèmes à corriger… Et, en faisant la boucle avec la digitalisation de la relation avec les fournisseurs, vos nouvelles idées ne mettront que peu de temps à se concrétiser. Pour la plus grande satisfaction des clients !

 

Vous souhaitez adopter les meilleurs outils pour favoriser l’innovation dans votre entreprise industrielle ?  La plateforme collaborative Moovapps permet de répondre aux enjeux de la digitalisation de l’industrie !

Moovapps permet de répondre à toutes les problématiques de l’entreprise : découvrez la démarche TNGV que nous avons créée !

Quel est le rôle d’un bureau d’études ?

Le rôle du bureau d’études est… d’étudier, différentes données, fournies par un client ou un autre professionnel. Il peut s’agir de mesurer la faisabilité d’un projet dans le domaine de la construction, l’industrie, l’informatique, l’environnement… Son rôle va de l’étude du projet au contrôle des travaux en bout de chaîne.

Qui sont les membres d’un bureau d’études ?

Dans un bureau d’études, on retrouve le plus souvent des ingénieurs, des techniciens, des architectes, assistés de consultants spécialisés en fonction de la nature des projets.

Pourquoi bâtir un référentiel documentaire ?

Parce que dans toute entreprise industrielle moderne (et connectée), les documents ont tendance à croître de manière exponentielle. Avec un référentiel documentaire, les collaborateurs seront en mesure de consulter les informations clés en ayant la certitude de leur validité et de leur applicabilité.

Ces articles pourraient vous intéresser

Abonnez-vous à la newsletter Moovapps et recevez tous les mois les dernières tendances, astuces et bonnes pratiques !

Restons en contact : abonnez-vous au blog Moovapps !