Pourquoi la digitalisation de la maintenance est-elle incontournable ?

Recevez la newsletter Moovapps
Partager sur linkedin
Partager sur twitter

Lorsque l’on gère, directement ou indirectement, un parc d’équipements industriels ou de machines, la maintenance est la condition sine qua non pour atteindre et garantir un réel niveau d’efficacité. Et la digitalisation de ce processus, au même titre que celle de production ou de la démarche qualité, est pleine de promesses. Au point de devenir incontournable et de prendre une dimension prédictive

 

Des données instantanées pour une maintenance prédictive

Mais pourquoi lancer une démarche de digitalisation de la maintenance ? Après tout, « on fait comme ça depuis des années, ça fonctionne, bon OK, des fois il y a des petits ratés, mais pourquoi changer toutes nos habitudes ? », voilà bien une réflexion entendu mille fois !

Eh bien, tout d’abord pour un premier avantage : l’instantanéité des données. La digitalisation de la fonction maintenance repose en effet sur des éléments collectés automatiquement sur les machines et les équipements, que ce soit par un ordinateur, une puce ou une solution logicielle. Diffusées en temps réel, ces informations sont transmises automatiquement aux bonnes personnes (techniciens, responsables maintenance voire, en bout de chaîne, responsables qualité…) par des objets et des machines connectées.

C’est l’ère de la maintenance prédictive. Ainsi, toute l’entreprise gagne en réactivité et en efficacité. Les pannes sont traitées plus vite – voire elles le sont avant même leur apparition. Les clients sont plus satisfaits. Les durées des interventions sont raccourcies. Le taux de rendement machine est constant, ou presque !

 

Plus d’agilité

Digitalisée, la fonction maintenance permet d’enrichir le capital de connaissances de l’entreprise. Elle permet en effet de disposer d’outils d’analyse et de générer des tableaux de bord et des rapports (que ce soit par type de machine, par client ou par usage).

Résultat ? Tous les acteurs de l’entreprise, qu’ils interviennent directement ou de très loin dans le processus de maintenance (voire, pas du tout), peuvent consulter une analyse précise de la démarche de maintenance, filtrée selon les critères qui les intéressent. Les collaborateurs sont plus agiles, l’intelligence collective se met en marche et, in fine, ce sont les clients les plus heureux !

 

Une meilleure organisation des interventions

En digitalisant la fonction maintenance, l’entreprise est en mesure de planifier, d’exécuter et de contrôler l’ensemble des interventions réalisées sur le terrain. Le reporting est plus facile pour les techniciens, que ce soit pour une intervention ponctuelle ou une visite périodique. Le tout, avec ou sans connexion à Internet ! De leur côté, les clients retrouvent plus rapidement les informations sur les opérations réalisées, et disposent d’une visibilité accrue sur les étapes suivantes. Ce qui contribue à améliorer leur satisfaction.

Par ailleurs, la facturation est accélérée, les données étant centralisées et transmises aux personnes compétentes de manière instantanée. Bref, c’est toute la chaîne de valeur de l’entreprise qui en profite.

 

Concrètement, quelles sont les fonctionnalités incontournables d’une maintenance digitalisée ? En quoi est-ce que celles-ci constituent une « révolution » (numérique, forcément) par rapport à une gestion classique de la maintenance ? Réponse par ici, en 5 fonctionnalités précieuses !

Ces articles pourraient vous intéresser

Abonnez-vous à la newsletter Moovapps et recevez tous les mois les dernières tendances, astuces et bonnes pratiques !