Prospective : comment l’IA va-t-elle révolutionner la fonction RH ?

Recevez la newsletter Moovapps
Partager sur linkedin
Partager sur twitter

L’Intelligence artificielle (IA) s’apprête à révolutionner toutes les fonctions de l’entreprise. Et les ressources humaines ne font pas exception à cette nouvelle règle. Mais qu’en attendent les professionnels des RH ? Y-a-t-il un risque de déshumanisation de la relation entre la société et les collaborateurs ? Quelles sont les solutions déployées dès à présent, et celles qu’il faut d’ores et déjà anticiper ? Moovapps fait le point !

 

« IA, quelles conséquences pour les DRH en France ? », l’étude qui dit tout… ou presque !

Vous souhaitez consulter un panorama complet de l’impact, actuel et futur, de l’intelligence artificielle sur la fonction RH ? Axys Consultants a présenté en novembre 2019 une étude passionnante sur le sujet, qui révèle que « l’intelligence artificielle est LE sujet tendance [chez les DRH] », qui est « synonyme d’apocalypse pour les uns, [et] porteur de grands espoirs pour les autres ». Elle est disponible gratuitement sur le site du cabinet de conseil.

 

Simplifier et automatiser la fonction RH grâce à l’IA

Qu’attendent les professionnels des Ressources Humaines de l’intelligence artificielle ? La réponse à cette question se trouve dans l’étude référencée ci-dessus.

 

Les attentes des professionnels

On apprend notamment dans l’étude d’Axys que les DRH estiment que l’IA sera « utile » et/ou « indispensable » pour :

86% - Simplifier et optimiser la gestion administrative en automatisant les tâches courantes (payes, congés…)
78% - Permettre aux salariés de gérer en autonomie leurs congés, leur carrière, leurs périodes de formation
77% - Améliorer le matching entre les candidats et les postes à pourvoir.

 

Un risque de déshumanisation des RH ?

Faut-il craindre une déshumanisation de la fonction RH au sein de l’entreprise à cause de l’intelligence artificielle ? Non, répondent les professionnels : ils ne sont que 25% à avoir cette crainte.

Il faut dire que l’IA n’a pas pour vocation de remplacer les DRH sur leur cœur de métier, forcément imprégné d’échanges entre personnes – et ce dès l’arrivée d’un nouveau collaborateur sur un site. Là encore, un parallèle peut être fait avec la transformation numérique : celle-ci n’a pas remplacé le contact humain, elle l’a juste « déplacé » sur un terrain à plus forte valeur ajoutée. De même, l’IA ne devrait pas supprimer de postes de DRH. 71% des professionnels des ressources humaines estiment qu’elle va créer de nouveaux emplois, tout en faisant disparaître les moins qualifiés.

Des solutions déjà existantes…

Bref, l’IA ne semble ni redoutée ni crainte par les DRH. Pourquoi ? Tout simplement parce que la transformation numérique est passée par là. Des solutions d’intelligence artificielle sont d’ores et déjà déployées dans les entreprises et dans les services RH. Ce sont, plus précisément :

  • les chatbots et agents conversationnels pour gérer les candidatures ;
  • les outils d’automatisation des tâches administratives ;
  • les outils de sondage en temps réel des salariés, afin d’améliorer l’engagement et la performance des équipes.

Résultat, l’IA permet déjà une certaine automatisation et simplification des processus, pour créer de nouvelles perspectives s’agissant du recrutement, d’analyse des données et de relation collaborateur-employeur. Et ce n’est qu’un début !

 

… et d’autres à venir

La « machine IA » ne devrait pas s’arrêter en si bon chemin. D’autres applications sont attendues, voire espérées, par les professionnels des ressources humaines. En plus d’un déploiement plus large des solutions évoquées plus haut, la fonction RH devrait s’enrichir :

  • d’outils d’analyse et de génération automatisée de documents, qu’il s’agisse de réponses à des mails ou de comptes-rendus d’entretiens ;
  • d’outils d’analyse de données pour le prédictif, dédiées au recrutement, à la formation ;
  • de chatbots déployés sur des applications smartphones, permettant aux salariés de gérer leurs congés, leurs droits à la formation…

 

56%
Selon Axys Consultants, 56% des DRH ambitionnent d’avoir déployé, d’ici trois ans, un outil d’automatisation des tâches administratives. Elles sont 28% à l’avoir d’ores et déjà fait !

 

On le voit, l’IA pourrait offrir aux RH un tout nouveau potentiel, capable de réinventer ce métier historique. Elle fait partie d’une deuxième vague de la transformation numérique des Ressources Humaines !

Moovapps permet de répondre à toutes les problématiques de l’entreprise : découvrez la démarche TNGV que nous avons créée !

 

Qu’est-ce que l’Intelligence artificielle ?

L’expression Intelligence artificielle regroupe toutes les techniques visant à permettre aux machines d’imiter une intelligence réelle, humaine. L’IA se distingue donc de l’informatique classique par sa capacité à prendre des décisions en fonction de son environnement – elle ne subit plus les conditions extérieures.

Que peut apporter l’IA à l’entreprise ?

Associée à d’autres solutions connectées et à une plateforme collaborative, l’IA permet à l’entreprise de produire des indicateurs de performance plus fiables et plus précis. Elle aide aussi à la création d’une démarche de maintenance prédictive. Elle permet aussi de mieux satisfaire les clients, en comprenant mieux les besoins de ceux-ci.

Quelle est la différence entre Machine Learning et Deep Learning ?

Ces deux termes font partie intégrante de la démarche d’Intelligence artificielle. Ils sont complémentaires : les algorithmes de Machine Learning vont traiter des données quantitatives et structurées (des valeurs numériques), et ceux de Deep Learning vont se concentrer sur des données non-structurées, comme le son, le texte, l’image.

Ces articles pourraient vous intéresser

Abonnez-vous à la newsletter Moovapps et recevez tous les mois les dernières tendances, astuces et bonnes pratiques !

Restons en contact : abonnez-vous au blog Moovapps !