Télétravail : dans l’assurance aussi, les collaborateurs le vivent bien !

Recevez la newsletter Moovapps
Partager sur linkedin
Partager sur twitter

La crise du coronavirus a impacté de nombreux secteurs d’activité. Ce fut aussi le cas de l’assurance, dont les collaborateurs ont dû, en grande majorité, poursuivre leur mission à distance, en télétravail. Quel impact cette période a-t-elle eu sur leur quotidien ? Comment ont-ils vécu le « Home office » ? Quels outils rendent possible cette nouvelle forme de collaboration ? Que peuvent apporter ces derniers en terme d’efficacité ? Moovapps fait le point !

 

78.6%
Selon une étude réalisée par le site L’Assurance En Mouvement, une très large majorité de collaborateurs du secteur de l’assurance est passée en télétravail pendant le confinement. Ils sont ainsi 78,6% dans ce cas à l’avoir été sur la totalité de leur temps de travail. Et 21,4% en télétravail partiel (de 1 à 19 jours sur un mois).

 

Le télétravail, une satisfaction

Si le télétravail s’est imposé, l’étude proposée par L’Assurance En Mouvement (réalisée du 20 au 25 Avril 2020 auprès de 1.090 collaborateurs) confirme que cette réorganisation, contrainte de fait par l’épidémie de coronavirus, a été globalement bien vécue par les collaborateurs du secteur de l’assurance. En effet, ils sont 81,3% à se dire satisfaits de l’accompagnement de leur entreprise au niveau de l’organisation du poste de travail.

Autre motif de satisfaction, l’impact négatif non-identifié, ou presque, sur la santé des collaborateurs du passage en télétravail . Ainsi, 55,8% des répondants assurent ne pas penser que la mise en place du télétravail peut être source de risques et générer des atteintes sur leur santé et leur sécurité. 9,5% des personnes interrogées seulement pensent le contraire. 28,4% disent « peut-être » – et un peu plus de 6% « ne savent pas ».

 

86.3%
Si le passage en télétravail a été imposé par la crise du coronavirus, les collaborateurs du secteur de l’assurance y ont trouvé leur compte. 32,6% d’entre eux se disent ainsi « très satisfaits » de leur mode d’organisation du travail, auxquels on peut ajouter 53,7% de « assez satisfaits ». Soit un total de 86,3% !

 

De nouveaux outils pour des bénéfices réels

Selon L’Assurance En Mouvement, près de 7 collaborateurs sur 10 ont profité de leur passage en télétravail pour découvrir de nouveaux outils professionnels. Et ils ont noté de réels bénéfices à leur nouvelle organisation professionnelle :

  • des bénéfices sur leur travail (efficacité, productivité…), pour 31,23% ;
  • des bénéfices personnels dans le cadre de leur travail (responsabilisation, épanouissement, équilibre familial…), pour 19,5% ;
  • des bénéfices pour leur santé (diminution de la fatigue…), pour 17,39% ;

Les outils pour travailler à distance dans l’assurance

Il faut dire que si la satisfaction des collaborateurs est telle, c’est aussi parce que les outils de télétravail sont arrivés à maturité dans le secteur de l’assurance. L’adoption d’une plateforme collaborative permet en effet :

 

Vous aussi, vous souhaitez mettre en place les outils qui permettront à vos collaborateurs de travailler, au moins ponctuellement, à distance et avec efficacité ? Contactez les équipes de Moovapps !

 

Quelle est la part des salariés en télétravail de manière régulière ?

Les derniers chiffres concernant le télétravail en France datent de 2017. Selon l’Insee, en 2017, 3% des salariés déclarent pratiquer le télétravail au moins un jour par semaine. Parmi eux, 45% le pratiquent 1 jour par semaine, 26% 2 jours par semaine et 29% 3 jours ou plus par semaine. Il est néanmoins raisonnable de penser que ces chiffres sont aujourd’hui plus importants, notamment après le coronavirus.

Quels sont les outils incontournables pour mettre en place un télétravail ?

Cela dépend forcément du secteur, mais on peut dans tous les cas citer un Drive, pour partager les documents facilement, et une plateforme collaborative, pour échanger avec les autres salariés de l’entreprise. Bien sûr, il faut également un ordinateur portable et/ou une tablette, le tout connecté à Internet.

Quelle est la différence entre acculturation et apprentissage ?

Si ces deux notions sont liées, elles n’ont pas la même portée. L’apprentissage, c’est le fait d’apprendre à se servir d’un nouvel outil ou de maîtriser une nouvelle notion. L’acculturation va plus loin, puisqu’il s’agit de faire évoluer la manière de penser d’un collaborateur pour créer une aisance naturelle avec le digital.

Ces articles pourraient vous intéresser

Abonnez-vous à la newsletter Moovapps et recevez tous les mois les dernières tendances, astuces et bonnes pratiques !

Restons en contact : abonnez-vous au blog Moovapps !