Top 5 des fonctionnalités connectées attendues par les clients de l’assurance

Recevez la newsletter Moovapps
Partager sur linkedin
Partager sur twitter

Le secteur de l’assurance évolue : les clients sont de plus en plus digitalisés, leurs demandes évoluent, leur niveau d’aisance avec les outils en ligne également… Bref, ce sont de toutes nouvelles attentes qui sont formulées, et que doivent proposer leur assureur. Quelles sont ces nouvelles demandes ? Comment les déployer en interne ? Quels avantages pour les clients et les professionnels de l’assurance ? Moovapps vous explique tout !

 

La révolution numérique constitue un défi fondamentalement nouveau et important pour les entreprises françaises de l’assurance.

Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (ACPR)

 

La transmission électronique des documents

Il ne reste plus beaucoup de clients prêts à accepter de se déplacer, de manière impérative, en agence pour transmettre à leur assurance des documents administratifs (pièce d’identité, justificatifs de domicile…) ! Aujourd’hui, les particuliers et professionnels qui signent des contrats d’assurance veulent être en mesure d’envoyer ces éléments de manière électronique, soit en les chargeant sur un espace sécurisé ou en les prenant en photo avec leurs smartphones.

Il convient donc d’adopter une solution de transmission électronique des documents. En plus d’améliorer la satisfaction, vous centraliserez ainsi l’ensemble des éléments composant les dossiers de vos clients !

 

La signature à distance

Idem, aujourd’hui, les clients ne veulent plus avoir à se déplacer en agence pour signer un contrat. Ils veulent pouvoir signer à distance leurs nouvelles polices d’assurance, mais sans avoir à faire la démarche d’ imprimer, de signer puis de scanner leur contrat. Ils veulent pouvoir simplifier au maximum leurs démarches administratives et accélérer les délais de traitements.

Comment faire ? Misez sur une solution de signature électronique. Il s’agit d’un procédé technique, par lequel le signataire appose son accord (à valeur juridique équivalente à celle d’une signature manuscrite), sur un document d’assurance. Grâce aux certificats numériques et les divers procédés de sécurisation comme l’envoi d’un code par SMS par exemple, elle offre une expérience simple et complète pour les clients. Elle permet également de valider immédiatement le début d’une prestation d’assurance. Parfait pour les clients pressés !

 

La personnalisation des offres et contrats

Tous les clients sont différents les uns des autres. Grâce à la transformation numérique, il est ainsi possible de proposer des offres personnalisées, en fonction du profil des assurés, de leur niveau de risque, mais aussi de leurs habitudes et des données collectées sur eux – avec leur accord, bien sûr.

L’objectif ? Proposer des produits d’assurance les plus proches possible des besoins réels des clients, éviter les options inutiles et débusquer, par la même occasion, de nouvelles sources de revenus.

 

La possibilité de déclarer un sinistre en ligne

Passer des heures au téléphone, dans l’attente qu’un conseiller soit disponible, pour déclarer un sinistre ? Les clients des assurances n’en ont plus envie ! Ils souhaitent, en effet, avoir la possibilité de déclarer un sinistre en ligne, rapidement et simplement.

Pour cela, il convient donc de déployer un espace client complet, qui en plus de leur permettre de récupérer n’importe quel document, offrira la possibilité de transmettre des pièces relatives à un sinistre. Les clients n’auront plus, dès lors, qu’à attendre d’être recontactés par un conseiller, qui fera le point sur la prise en charge de cet événement.

 

En allant plus loin… la possibilité d’influer sur les tarifs grâce aux objets connectés

C’est une fonctionnalité qui a commencé à se déployer, notamment dans l’assurance automobile : l’ajustement des tarifs grâce aux objets connectés. Concrètement, ces derniers font remonter des informations sur les assurés, comme le nombre de déplacements effectués en voiture. Une fois collectées, les données, passent dans un algorithme, qui ajuste à la hausse ou à la baisse le montant de la cotisation.

Si l’assurance automobile commence ainsi tout juste à s’emparer de cette fonctionnalité, la collecte de données doit être surveillée dans l’ensemble du secteur. Les clients sont, en effet, friands de ce genre d’innovation, à condition, bien sûr, que l’utilisation de leurs données soit parfaitement encadrée !

 

29%
Selon une étude réalisée par CXP Group, 23% des professionnels de l’assurance voient en leur stratégie de transformation numérique une bonne occasion de « mettre l’accent sur certains aspects différenciants ».

 

Connectée, l’assurance va plus loin dans ce qu’elle propose aux clients, et plus vite dans le traitement des dossiers et des requêtes. Vous souhaitez en savoir plus ? Contactez les équipes de Moovapps pour échanger avec un spécialiste du sujet ! 

Moovapps permet de répondre à toutes les problématiques de l’entreprise : découvrez la démarche TNGV que nous avons créée !

Quel est le rôle des objets connectés dans l’assurance nouvelle génération ?

Il est central, puisque les objets connectés, et notamment les « wearables », doivent permettre aux assureurs d’ajuster et de travailler leurs offres en fonction de données réelles communiqués par leurs clients. Ils doivent aussi permettre de proposer des contrats personnalisés et uniques.

Qu’est-ce que le RGPD ?

Le RGPD, pour règlement général sur la protection des données, est un règlement rédigé par l'Union européenne qui constitue le texte de référence en matière de protection des données à caractère personnel. Ainsi, il concerne tout naturellement les assurances, connectées ou non, qui manipulent des données sensibles (santé, composition familiale…). Il encadre notamment l’accès des particuliers aux données qui les concernent.

La signature électronique a-t-elle une valeur légale ?

Oui ! La loi française a bel et bien validé la valeur légale accordée à une signature électronique, dont les différents éléments de sécurisation permettent de la placer à la hauteur de la signature manuscrite. Un plus pour les assurances qui peuvent, grâce à elle, réduire les temps de traitement des dossiers et contrats.

Ces articles pourraient vous intéresser

Abonnez-vous à la newsletter Moovapps et recevez tous les mois les dernières tendances, astuces et bonnes pratiques !

Restons en contact : abonnez-vous au blog Moovapps !