Top 7 des outils du magasin phygital

Recevez la newsletter Moovapps
Partager sur linkedin
Partager sur twitter

Aujourd’hui, le phygital est au cœur des attentes des clients des magasins. Il faut dire que le taux d’équipement en smartphone des Français n’a jamais été aussi haut, tout comme la confiance accordée au digital appliqué au parcours d’achat… sans obérer, pour autant, l’attrait des consommateurs pour les visites en point de vente. Mais quels sont les outils les plus appréciés des clients ? Moovapps fait le point en 7 fonctionnalités indispensables !

 

Phygital : qu’est-ce que c’est ?

Commençons par bien définir ce dont nous allons parler dans cet article. Le phygital, c’est la « rencontre » au cœur des points de vente d’éléments physiques et digitaux. Le magasin physique fait la connexion, le lien et la synthèse avec son site e-commerce, que ce soit au niveau des données clients, des produits ou encore des éléments marketing.
Le phygital est la pierre angulaire de la transformation numérique du Retail. Il permet de faire vivre au client une expérience unifiée, dans laquelle chaque point de contact avec l’enseigne apporte des services cohérents, « bonifiés » par les outils digitaux.

 

La e-réservation

C’est sans doute le premier « step » dans la digitalisation pour les entreprises du Retail. Avec la e-réservation, le client réserve un produit sur un espace e-commerce, puis passe en magasin l’essayer et l’acheter. Le service, gratuit, permet d’accélérer le trafic en point de vente… mais nécessite pour l’enseigne d’adopter un outil de gestion des stocks en temps réel et un outil d’e-commerce BtoB !

 

Le click and collect

Peut-être la fonctionnalité préférée des clients pressés. Avec le click and collect, le client réserve et achète en ligne un produit, qu’il vient chercher en magasin – soit immédiatement ou presque, soit dans un délai renseigné avant l’acte d’achat. Bien sûr, il ne doit pas avoir à payer de frais de livraison. Sur place, il n’a plus qu’à retirer son produit ! Là encore, pour proposer cela, l’enseigne doit impérativement adopter un outil d’e-commerce BtoB.

 

Le réassort connecté

Rien n’est plus frustrant pour un client que de ne pas avoir à sa disposition un produit en magasin. Heureusement, avec le réassort connecté, le vendeur peut consulter les stocks des différentes références chez une enseigne donnée. Il ne lui reste plus qu’à passer commande, pour que le client repasse chercher le produit qui l’intéresse.

 

Le paiement mobile

Un outil pratique pour les clients, une mine de données pour les enseignes : le paiement mobile permet aux consommateurs de régler leurs achats directement depuis leurs smartphones. Ils n’ont donc plus à passer par les caisses – ce qui réduit d’autant l’attente en magasin. Et permet au vendeur, au passage, de se concentrer sur le conseil avant achat.

 

La tablette

Laissée à disposition des clients et installée dans un lieu de passage, la tablette permet au client de consulter l’ensemble des produits présents en point de vente. Elle doit aussi, en lien avec l’outil de gestion des stocks, de savoir quelles références sont disponibles, et sous quels délais il est possible de passer commande. Elle a une mission : inviter l’espace e-commerce au cœur du magasin !

 

Le miroir connecté

Installé en cabine – comme chez Mango par exemple –, le miroir connecté permet aux clients de scanner les étiquettes des articles lors d’un essayage et de contacter les vendeurs, dotés d’une montre connectée, pour demander des tailles ou des coloris différents. Le miroir peut aussi proposer une sélection d’accessoires et de vêtements supplémentaires pour compléter la tenue testée.

 

Le… vendeur connecté

Certes, le vendeur connecté n’est pas un outil. Mais ne pas le citer aurait été une injure, tant son savoir-faire et ses compétences sont au centre de la démarche phygitale. Ainsi, le vendeur connecté, équipé d’une tablette, est le garant de la nouvelle relation client proposée. Il anticipe les besoins des consommateurs, utilise la data à sa disposition pour mieux vendre, recommande de nouveaux produits auprès de l’enseigne et réenchante, in fine, l’expérience client !

 

Le site e-commerce BtoB représente une brique clé dans le développement de la marque sur Internet et dans la recherche d’une proximité forte avec nos clients professionnels.

Jean-Marc Zimmermann, DSI Babolat

 

Vous voulez passer en « mode connecté » avec vos clients ? Contactez les équipes de Moovapps pour être accompagné dans votre démarche de transformation numérique !

Moovapps permet de répondre à toutes les problématiques de l’entreprise : découvrez la démarche TNGV que nous avons créée !

Quels sont les outils du vendeur connecté ?

Le vendeur connecté a en main tous les outils pour satisfaire les attentes de ses clients. Il a ainsi accès en direct au stock des produits proposés. Il peut passer une commande en toute autonomie, à des tarifs pré-négociés. Il a accès à l’historique des achats de ses clients, et peut ainsi recommander des produits pour réaliser des ventes supplémentaires. Enfin, il enrichit le CRM de l’enseigne de nouvelles données précieuses !

Le vendeur connecté dispose-t-il d’une formation particulière ?

Oui et non. Ainsi, si le vendeur connecté est avant tout… un vendeur, sans formation digitale obligatoire, il peut avoir besoin d’une période de formation pour utiliser les outils connectés. Cette période peut être plus ou moins longue selon son niveau d’acculturation vis-à-vis du numérique.

Qu’est-ce que le paiement mobile ?

Le paiement mobile est un mode de paiement qui s’affranchit des lecteurs de carte bancaire traditionnels. Il peut s’agir de payer via une application, un site mobile, une fonctionnalité sans contact comme Google Pay ou Apple Pay… Dans tous les cas, le paiement mobile permet de désengorger les caisses et de réduire l’attente des clients

Ces articles pourraient vous intéresser

Abonnez-vous à la newsletter Moovapps et recevez tous les mois les dernières tendances, astuces et bonnes pratiques !

Restons en contact : abonnez-vous au blog Moovapps !