Transformation numérique, une priorité pour le secteur off road

Recevez la newsletter Moovapps
Partager sur linkedin
Partager sur twitter

Tous les secteurs de l’économie sont concernés par la transformation numérique. Et celui des Engins spéciaux (ou off road) ne fait pas exception à la règle ! Il peut en effet obtenir, grâce aux solutions connectées, une nouvelle efficacité, des processus de vente améliorés et un SAV renouvelé, pour une expérience client boostée. Voici tout ce qu’il y a à savoir sur le sujet !

 

Secteur Engins spéciaux : qu’est-ce que c’est ?

Commençons par bien définir ce dont nous allons parler dans cet article. Le secteur Engins spéciaux, également dénommé off road, concerne tous les véhicules qui ne sont pas destinés à rouler sur les routes classiques. Il s’agit, notamment, de tous les fabricants de machines agricoles, d’équipements de levage, de manutention, ou de machines BTP. C’est un secteur confronté à plusieurs enjeux : apparition de nouveaux métiers, course aux nouvelles technologies, développement des services, renforcement des normes environnementales, nouvelles motorisations…

 

Un rendez-vous dédié

Vous êtes dirigeant professionnel du secteur, venez échanger entre pairs le 08 avril prochain pour évoquer vos enjeux, partager vos interrogations et bonnes pratiques.

Participez à l’événement

Attention, événement digital mais au nombre de places limitées pour favoriser l’échange et la prise de parole de chacun.

 

Des chantiers connectés

Si la transformation numérique du secteur off road est pleine de promesses, c’est notamment parce qu’elle s’appuie sur de nouvelles caractéristiques des engins : la présence de nombreux capteurs. Ainsi, de nouvelles solutions de connectivité se développent : chantiers connectés, fleet management, automatisation, maintenance devenue prédictive et non plus curative (contribuant à réduire de 70% le risque de panne)…

Au final, c’est toute l’efficacité de ces engins qui est maximisée. Et avec les solutions connectées, l’information générée circule mieux entre les services et les responsables. La productivité peut être pilotée à distance. Contribuant, de fait, à maximiser la satisfaction des clients.

 

12%
Selon une étude réalisée par IDC, les investissements Big Data vont augmenter de près de 12% par an jusqu’en 2022 dans le monde industriel. Ils atteindront 129 milliards de dollars.

 

Un nouveau business model…

Dans le secteur off road, le modèle classique (vente d’une machine) a vécu. En effet, grâce à la transformation numérique, et notamment les solutions de gestion de flotte et de communication avec les clients, le modèle de l’abonnement se développe. Les machines sont alors louées, ce qui permet d’assurer l’efficacité globale de l’équipement et de générer des revenus récurrents. L’expérience d’achat des clients est améliorée, et de nouveaux services sont proposés. En effet, aujourd’hui, la plupart des fabricants évoluent dans un contexte international. Les informations doivent alors être disponibles en multilingue afin de répondre aux spécificités de chaque pays.

Clairement, l’Industrie a pris en quelques années un véritable virage serviciel. Ainsi, le Manufacturing & Logistics IT estime que la part des revenus tirés des services dans les principaux secteurs manufacturiers passera de 30 à 35 %, et d’ici 3 ans, à plus de la moitié !

 

De nouvelles motorisations

Parmi les enjeux auxquels sont confrontés les professionnels du secteur off road, se trouve le développement de nouvelles motorisations. Elles sont de trois ordres : l’hybride, une solution intéressante à court terme mais fragile, le 100% électrique, un modèle en plein développement, et l’hydrogène, une technologie appelée à se renforcer tant elle est maîtrisée.

 

… au service d’un nouveau service client 

La transformation numérique permet aussi aux professionnels de ce secteur de révolutionner leur service client, grâce à l’adoption d’un portail client. Ce dernier permet :

  • La commande de pièces détachées ;
  • La consultation de documents techniques ;
  • L’envoi et la réception de messages ;
  • La création de demandes de maintenance…

De même, le digital renforce la communication des fabricants avec leur réseau interne (les agences) et leur réseau externe (les distributeurs et concessionnaires). Et ce, que ce soit pour de la formation, des fiches techniques ou encore la mise à disposition d’outils de vente. In fine, les performances commerciales s’améliorent, tout comme la productivité opérationnelle et la durabilité des machines !

 

Moovapps Customer Service Portal Manufacturing

Portail de service client pour gérer simplement le SAV.

en savoir +

 

Vous souhaitez en savoir plus sur les outils connectés destinés aux fabricants d’engins spéciaux ? Contactez les équipes de Moovapps !

Que peut apporter la maintenance préventive ?

Lorsque l’on la compare à la maintenance curative, la maintenance préventive n’offre que des avantages. Elle peut notamment réduire de -70% le risque de panne d’une machine, selon une étude réalisée par McKinsey.

Sur quoi s’appuie la maintenance préventive ?

La maintenance préventive s’appuie notamment sur les capteurs présents sur les machines. Mais pas seulement : elle a aussi besoin de solutions connectées, entre l’utilisateur et le fabricant (voire les sous-traitants), afin d’apporter en temps réel la bonne information à la bonne personne, et la traiter convenablement.

Un SAV connecté peut-il réduire le nombre de demandes à traiter par les techniciens ?

Oui ! Un SAV connecté contribue à réduire le volume de demandes, grâce à la mise à disposition de documents techniques. Les clients sont ainsi plus autonomes, et les requêtes qui parviennent aux techniciens nécessitent alors vraiment une intervention par un professionnel qualifié.

Ces articles pourraient vous intéresser

Abonnez-vous à la newsletter Moovapps et recevez tous les mois les dernières tendances, astuces et bonnes pratiques !

Restons en contact : abonnez-vous au blog Moovapps !